Rencontre littéraire



Rencontre littéraire - "Les mots du cru"
Lectures de textes inédits sur le thème du vin par Simon Allonneau, Fanny Chiarello, Olivier De Solminihac, Amandine Dhée, Jean Marc Flahaut, Olivia Profizi, Dominique Quélen, Cécile Richard, Patrice Robin, Patrick Varetz & Lucien Suel.
Bibliothèque de Liévin (62)


Ateliers d'écriture


"Main dans la main"
Un livre né des ateliers d'écriture menés fin 2015
avec l'Ecole des consommateurs et en lien avec la Médiathèque de Courrières (62)
Ateliers animés par
Jean Marc Flahaut (textes), Bastien Quignon (dessins) et céline Telliez (édition)  
Edité par Colères du Présent (2016)


Revue


Ce mois-ci, je publie un texte court dans la belle revue Charogne.


Parution


"Lendemains de fête"
(Ouvrage collectif)
Publie.net - 2015

( Avec François Bon, Mathieu Brosseau, Mitch Cullin, Jean Marc Flahaut,
Gaétane Laurent-Darbon, Arnaud Maïsetti, Pierre Ménard, Eric Pessan,
Thomas B. Reverdy, Joachim Séné, Pascal Simon, Lucien Suel & Thomas Vinau )





Stockholm
( lecture en cours )
Librairie le Bateau Livre
Lille, 28 mai 2014
( photo : Patrick Varetz )

Rencontre-lecture


Lecture à la librairie le Bateau Livre
rue Gambetta - Lille
Mercredi 28 Mai à 19h00
La rencontre sera animée par Patrick Varetz

Nouvelle parution


"Ce petit livre rouge vient confirmer le mantra que tous les écrivains devraient accrocher au-dessus de leur ordinateur : less is more." ( Le journal de Jane, Avril 2014 )

"La Patty Hearst de Jean Marc Flahaut est l'une des héroïnes les plus troublantes de cette non-rentrée littéraire d'Avril."
( Frédérick Houdaer, Branloire Pérenne, Avril 2014 )

"Jean Marc Flahaut a crée, cette fois encore, une micro-fiction haletante, pleine de punch et de rafales de questions, qui nous reviennent et nous taraudent, longtemps après la lecture."
( François-Xavier Farine, Poebzine, Avril 2014 )

"Si les révolutionnaires font dans le spectaculaire, l'auteur, lui, fonctionne à l'économie de moyens. Des notes façon journal de bord, une lettre, la retranscription d'une interview, autant de pièces d'un puzzle qui restera volontairement incomplet. Certains posent des bombes, d'autres des questions."
( Marie-Laure Fréchet, Eulalie, Mai 2014 )

"Le récit se construit sous la forme de fragments ( ... ) parfois discrètement poétiques, comme des rafales de mitraillette, et Jean Marc Flahaut va directement à l'essentiel, sans s'embarrasser de fioritures."
( Thierry Roquet, Cut-off time, Mai 2014 ) 

"Ce roman noir percute la précision scientifique et historique à l'imaginaire façon Alice. Une manière de passer de l'autre côté du miroir."
( François Annycke, Let's Motiv, Juillet-Août 2014 )

"C'est la réussite de ce petit livre : ne rien résoudre, ne rien divulguer, laisser le lecteur se construire le mécanisme psychologique de l'enfermement, du dilemme sur le bien et le mal, la justesse de la cause, l'intensité de l'action, du sentiment ( ... ) un récit qui interroge le spectacle de nos vies régulières, condamnées à juger comme déviantes les existences qu'elles ne comprendront jamais."
( Laurent Cachard, Le cheval de Troie, Juillet 2014 )

Pour commander le livre, c'est ----->  ici.


On se fait la malle ?


J'ai la chance de faire partie de la malle thématique : "20 poètes d'aujourd'hui, 20 poètes pour demain", un projet de la Médiathèque Départementale du Nord. 

Grains de sable


"Fable d'anticipation, parabole écologique et critique sociétale, ce livre cheminera en vous sans perdre son caractère d'étrangeté.
François-Xavier Farine ( Eulalie, n°13 - Mai 2013 )

"Un petit ouvrage piquant et drôle ( ... ) une plume audacieuse et moqueuse.
Philippe Chauché ( Chauché-Ecrit, Mai 2013 )

"Une sorte de nouveau rêve hippie ( ... ) dans son style bien à lui, Jean Marc Flahaut nous raconte l'épopée d'un groupe d'allumés.
Eric Dejaeger ( Court, toujours ! - Juin 2013 )

"Ecriture singulière, à la frontière entre le récit, la prose, la poésie "parlée" ( ... ) avec cette attention toute particulière que Jean Marc Flahaut accorde aux destins ordinaires ( ... ) Livre de l'apocalypse, au "générique d'un film d'horreur."
Cécile Guivarch ( Terre à ciel, Juin 2013 )

"Une histoire en prose, à la forme poétique qui sert le propos de ce monde menacé par la montée des eaux ( ... ) l'île ( ... ) symbole d'une résistance, d'une utopie ( ... ) se peuple de jeunes gens ( ... ) ou de personnes en recherche de sens, de communauté, de conscience.
Corinne Dagobert ( Jolie mouette by the sea, Juillet 2013 )

"En 2025, de jeunes fugueurs suivent un gourou sur une île ( ... ) cette utopie succède à celle de leurs aînés, eux-mêmes héritiers des rêves communautaires des années soixante-dix ( ... ) récupération commerciale des utopies vouées à dégénérer en parc à thèmes pour satisfaire à l'industrie du loisir ( ... ) l'amour de l'île témoigne de ce désenchantement du monde à l'époque des rêves exténués."
Philippe Lançon ( Revue Nord' - Juin 2014 )


Nouvelle parution - "L'amour de l'île"

En presque quarante années, j'avais roulé ma bosse un peu partout dans ce vaste monde. Des Seychelles aux Aléoutiennes, des Antilles aux Malouines, des Cyclades aux Galàpagos et, curieusement, je n'avais encore jamais navigué sur un bouquin de poésie. 
Aussi, je fus plutôt surpris de le voir arriver, manoeuvrer et s'engager dans la passe aux abords du lagon en lieu et place des habituels voiliers. 
De loin, sa fragile coque faisait penser à un conglomérat minéral; une étrange mixture de coraux morts réduits en bouillie par les vagues. 
A la longue, les poèmes avaient réussi semble-t-il à se fixer sur ce substrat et, en se décomposant, avaient libéré l'azote essentiel à la Création Littéraire.

"Paré à mouiller ?

- Paré !
- Envoyé !"

De l'encre bleue crocha dans le sable fin en éclaboussant tout sur son passage. 

Fallait pas être cardiaque. 

"L'amour de l'île"
( Illustrations de Maxime Dujardin )
Editions Les Etats Civils
Sortie Avril 2013


Nouvelle parution - L'amour de l'île



Tandis que vous plongiez, dit Cousteau
occupés que vous étiez à filmer et à saluer les poissons-napoléons et les murènes,
les lutjans et les rascasses volantes,
les carangues et les rougets,
je suis parti parti visiter le village.
Là-bas, j'ai rencontré un homme étrange et fort intéressant.
Un expatrié volontaire. Landais d'origine. Qui vivait de la pêche et du Coprah. Il m'a raconté comment il avait fait fortune jadis dans l'édition poétique. C'était dans une autre vie; un autre temps. Celui d'avant l'exploitation du phosphate et les ravages du diabète, l'obsession de la consommation et les fantasmes de la richesse matérielle à l'occidentale. Avant de partir, il m'a offert ce livre : "L'amour de l'île". Je vous en ferai la lecture de quelques pages dès ce soir, après le dîner. Oh oui, merci Pacha ! S'exclamèrent tous les hommes d'équipage de la Calypso. Gonflés d'amour, de joie non feinte et de reconnaissance virile comme un seul poisson-hérisson.

"L'amour de l'île"
( Illustrations de Maxime Dujardin )
Editions Les Etats Civils
Sortie Avril 2013

Nouvelle parution - "L'amour de l'île"


En conférence de presse, 
le capitaine Ortega de la gendarmerie d'Outumaoro 
déclara aux journalistes qu'en dépit 
d'un taux anormalement élevé de poésie 
et de propagande Anar-Eco-Terroriste, 
l'ouvrage ne serait pas interdit à la vente.

- "Il est vrai que certaines pages de L'amour de l'île 

semblent avoir été écrites sous l'effet du pakalolo" dit Ortega "mais c'est juste une impression."



"L'amour de l'île" 
( avec des illustrations de Maxime Dujardin )
Editions Les Etats Civils
Sortie Avril 2013







Clip-clap de fin sur un projet de résidence de création au Centre National de la Mer
( Nausicaà )
Décembre à Juin 2012