Corps en mouvement - Bacchanales n°57



JE M’APPELLE MAURICE PRUNIER

je m’appelle Maurice Prunier
je suis né le 7 Avril 1895 à Boulogne-sur-Mer
je ne suis pas un étalon italien mais un cheval boulonnais  
j’use mes adversaires jusqu’à la rupture
je les frappe à distance et sans relâche
mes poings parlent pour moi
c’est en forgeant qu’on devient pugiliste
j’ai été champion de France des Poids moyens en 1922
des Poids welters deux ans plus tard
mettant Porcher K.O au 13ème round
j’ai boxé à Berlin Milan Barcelone San Sebastian
j’ai croisé Charlie Chaplin à Londres
et un soir au Cirque de Paris
j’ai fait vaciller Kid Ted Lewis
avant qu’il ne m’envoie pour de bon au tapis
363 combats / 324 victoires
c’est ma comptabilité
je l’ai tenue au fil des années dans un petit cahier noir
c’est mon histoire et elle est vraie
puisque vous êtes en train de la lire
je m’appelle Maurice Prunier
j’ai ouvert un petit bistrot au milieu des bulldozers
et des grues de chantier
qui a connu les bombardements
et la guerre
un petit bistrot sur les quais qui tient toujours debout
maintenant
j’écoute les histoires des autres
celles des patrons de pêche des dockers et des ouvriers
j’oublie la clameur de la foule
je fume comme un sapeur
je ne balance plus des prunes
j’essuie les verres au fond du café
et si d’aventure
je jette l’éponge
c’est seulement pour filer un coup
sur le comptoir
car je ne suis pas du genre à m’avouer vaincu